« Quand lecture de l'email ne signifie pas ouverture. L'emailing : média publicitaire ? | Accueil | Quelles places et évolutions du métier du CRM et de l'emailing en agence et en entreprise ? »

29 septembre 2016

Commentaires

Fab

Bonjour,
Très intéressant mais vous indiquez que "L'étude a été basée sur les abonnés aux newsletters de Canal+, L'express et Easyvoyage (...)". Donc l'échantillon n'est sans doute pas représentatif de l'ensemble des internautes. Là on a faire à des gens qui utilisent déjà des newsletters pour s'informer et manifestement les lisent pour avoir participer au sondage... Il faudrait sonder d'autres internautes recrutés sur les réseaux sociaux, via adwords, etc. pour comparer les résultats.

pignonsurmail

Oui vous avez raison et il y a un biais dans sur les répondants même si celles-ci sont redressées par rapport à l'âge, le sexe et le CSP pour correspondre au profil des internautes moyens.
On a donc une population plutôt expérimentée dans l'usage de l'email. Il est certain que nous n'avons aucun répondant qui n'utilise pas l'email par exemple (mais ce n'est pas le but de l'étude !).
L'idée du recrutement via Adwords, FB .. est intéressante et je la retiens pour l'année prochaine.
Merci pour votre commantaire

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Note sur l'auteur

  • Bfblog2   Bruno Florence

    Travaillant dans l’emailing depuis plus de 10 ans, je publie ici mes dernières informations et découvertes sur ce domaine

    En savoir plus
  •     Facebook  Twitter  
  •   Retrouvez-nous sur Google+

Formations

  • email academy 2017

Pignonsurmail sur TWITTER

Etude solutions emailing


  • Etude des solutions d'emailing