« Témoignage du fondateur de ShowroomPrivé | Accueil | Evolutions de l'emailing chez Fnac et Nature et Découvertes »

09 juin 2010

Commentaires

J. Optin

Le branding sert à créer une atmosphère favorable autour de la marque, en amont de la décision d'achat, alors que l'emailing est en est (bien souvent) le déclencheur.

Il faut donc que le contenu du mailing fasse clairement apparaitre une offre permettant au prospect de se décider. Et en aucun cas il ne doit être le prolongement du battage médiatique autour de la marque qui reste l'apanage du branding.

Apres, les internautes font la différence et n'associent pas forcément la nuisance générée par l'abondance de mails avec la marque en question.

Par exemple je reçois des dizaines de mails pour des ventes privées de marques de luxe. Est-ce que mon attitude vis à vis de ces marques change? Non: je fais la différence entre du destockage et les produits "premium" proposés par cette marque en boutique ou grand magasin...

Les codes en communication existent et les internautes les décryptent très bien. Mais pour faire la différence: du volume, du volume et encore du volume. Désolé.

Jérôme

Du volume jusqu'au blacklistage complet de l'annonceur, game over :)

pignonsurmail

Le branding sert à créer une atmosphère favorable autour de la marque, en amont de la décision ________________________________

Oui je suis tout à fait d'accord.

_________________________________________

Deux remarques :
- Je pense qu'il faut toujours différencier notre ressenti (en tant que professionnel du marketing) et celui de la cible touché par une campagne. Personnellement j'essaye plutôt de trouver des études permettant de confirmer ou d'infirmer, mon éventuel ressenti.
- Aucune étude n'a montré qu'il n'y avait aucun impact entre l'exposition intensive des emails et la notoriété à la marque (notoriété assisté, spontanée …). L'existence d'un seuil d'exaspération me semble assez évident.

__________________________________
Possible mais pas certain … Avez-vous des chiffres ou études sur ce sujet .?

__________________________________________
Non pour faire la différence, il de l'intelligence, de l'intelligence et encore de l'intelligence. Désolé

Jonathan Loriaux

J. Optin > Pour faire la différence, du test, du test, du test et de la qualité, de la qualité, de la qualité !

Mais évdemment, ça demande un peu plus de réflexion !

Olivier Perrot

Et l'exposition répétée à une publicité télévisuelle a-t'elle un effet négatif sur la marque ? Le problème est ailleurs me semble t'il. Non pas de l'exposition répétée mais de la provenance du mail, que ce soit en perf ou autre. L'internaute régulièrement inscrit sur une base de données et connaissant l'expéditeur de la campagne n'aura pas de sentiment négatif, ce qui n'est pas le cas pour un routage sur une base mutualisée (sur laquelle il ne s'est jamais inscrit directement) ou sur une base issue d'échange, de location ou d'achat. On a pu voir récemment, par exemple, de nombreux mails envoyés pour le lancement du site de bernard tapie sur des adresses achetées par BT, sans aucun consentement de l'internaute. Résultat, BT est considéré comme nombre d'entre eux comme un simple spammeur et de nobreux messages fleurissent sur la toile à ce propos. Donc : avant tout identifier clairement dans chaque mail l'expéditeur et l'origine de la collecte.

pignonsurmail

Le rapport entre le consommateur et sa télévision et sa boite email personnel n'est pas le même me semble t'il. Vous avez raison, La clareté de la provenance du message est en effet un point essentiel pour l'acceptation du message. Je souligne toutefois le manque d'étude sur l'impact d'une exposition intense à une marque dans sa boite aux lettres, alors que ce type d'étude et de mesure existe pour les média de masse (tv, radio, affichage ..).

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Note sur l'auteur

  • Bfblog2   Bruno Florence

    Travaillant dans l’emailing depuis plus de 10 ans, je publie ici mes dernières informations et découvertes sur ce domaine

    En savoir plus
  •     Facebook  Twitter  
  •   Retrouvez-nous sur Google+

Formations

  • email academy 201_

Pignonsurmail sur TWITTER

Etude solutions emailing


  • Etude des solutions d'emailing